Accueil cabinetAccueil bureauAccueil coolsculptingAccueil salle attente

<

>

La réduction des amas graisseux par cryolipolyse

Aujourd'hui dans le domaine de l’esthétique médicale, une avancée considérable a été réalisée. Il s'agit du Coolsculpting, un appareil révolutionnaire qui utilise la cryolipolyse pour faire fondre la graisse.

 

Là où d'autres interventions se montrent invasives, la cryolipolyse permet d'intervenir sans endommager les tissus environnant de la zone traitée.

Cryolipolise
Cryolipolise

Le coolsculpting qu’est-ce que c’est ?

Il s'agît d'un traitement médical non chirurgical basé sur la cryolipolyse, agissant sur les cellules graisseuses du corps. Le froid provoque la mort des cellules graisseuses de façon localisée et permet réellement la réduction des : poignées d’amour, bourrelets, culotte de cheval, petits ventres et amas graisseux sur les cuisses ou les genoux.

Dans quels cas ce traitement est-il efficace et quels sont les conditions à remplir pour le suivre ?

Lorsque le sport et les régimes n'ont pas réussi à faire disparaître des zones graisseuses, la cryolipolyse est une solution efficace. Il n'est en aucun cas un traitement d'amaigrissement, vous ne perdrez pas de poids. De même il ne s'agit pas d'un traitement de raffermissement cutané, bien que quelquefois vous constaterez une rétractibilité.

 

Ce traitement est destiné à traiter des amas adipeux tenaces des zones problématiques tels que :

  • Les bourrelets abdominaux antérieurs, au dessus du nombril, ou en dessous, le fameux petit ventre.
  • Les poignées d'amour, ces bourrelets abdominaux latéraux.
  • Les bourrelets dorsaux.
  • Les "banana roll", ces plis sous fessiers infiltré d'un excédents de graisse.
  • L'intérieur des cuisses.
  • Certains types d’amas graisseux sur les genoux.
Traitement coolsculpting avant après
Traitement coolsculpting avant après

Pour déterminer si vous êtes éligibles, généralement le petit test suivant suffit : vous devez pouvoir pincer la zone que vous souhaitez traiter, le pli cutané devant être épais démontrant la présence de graisse.

Coolsculpting
Coolsculpting

Peut-on reprendre ses activités immédiatement après le traitement ?

Vous pouvez tout à fait reprendre votre travail et vos autres activités immédiatement. En général en ce qui concerne les activités sportives, les patients les reprennent dès le lendemain.

Combien de séances sont nécessaires ?

En règle générale, une seule séance est nécessaire par zone traitée. S’il y a une quantité importante de graisse à éliminer, il peut être nécessaire de procéder à une deuxième séance.

Souvent, les patients demandent d'autres séances pour affiner d'autres zones.

Le Docteur Olive définira clairement avec vous les objectifs souhaités et le temps que cela prendra. La qualité des résultats dépendra aussi de votre capacité à conserver la ligne en faisant attention à votre alimentation.

Cryolipolyse Coolsculpting
Cryolipolyse Coolsculpting

Comment se déroule une séance ?

Lors de la séance, votre médecin va refroidir la température du derme de la zone traitée en dessous de – 10° pendant 1h. Ceci aura pour conséquence de provoquer une réaction d'apoptose. Il s'agit de la mort programmée des cellules ciblées. Celles-ci vont être éliminées progressivement par le corps de manière totalement naturelle dans les semaines et mois qui suivent. Vous aurez alors le plaisir de constater une diminution de l'ordre de 30 % de graisse sur la zone traitée.

Si la durée pour voir les résultats peut vous sembler longue, l'avantage est que cette destruction échelonnée va permettre à la peau tout comme aux cellules voisines de s'adapter à cette modification corporelle.

Cette technique est elle sans danger ?

Elle est totalement sans danger si elle est réalisée par un professionnel, en effet des capteurs contrôlent en permanence la température et déclencheront l'arrêt immédiat du processus en cas de détection d'un point trop froid. Cette technique à obtenu l'agrément de la FDA (Food and Drug Administration) aux Etats-Unis attestant de son efficacité et de sa sécurité.

Y a t-il des effets indésirables ?

Cette technique est sélective et agît sur les cellules graisseuses. Ni la peau, ni les muscles ne seront impactés. Il est possible que les patients ressentent des fourmillements et des picotements voir exceptionnellement des douleurs dûs à quelques fibres nerveuses lésées. Celles-ci surviennent 3 à 4 semaines après le traitement et de manière sélective sur la zone sous-ombilicale.

Pour en savoir plus :