Accueil cabinetAccueil bureauAccueil coolsculptingAccueil laserAccueil médecine esthétiqueAccueil luminaire

<

>

Photovieillissement et relâchement cutané

Le vieillissement peut être dû au vieillissement chronologique (caractérisé par une sécheresse, un relâchement et une atrophie cutanés, de fines rides) ou dû à des facteurs extérieurs tels que le tabac, le vent, les produits chimiques et les rayons ultraviolets (UV). On appelle photovieillissement les changements de la peau causés par l’exposition solaire répétée et sans protection au fil des années. Les signes de photovieillissement sont nombreux : taches pigmentaires, rides, perte de l’élasticité de la peau et de l’éclat du teint, maladies cutanées et parfois le cancer de la peau.

Pourquoi le laser

Les lasers sont une bonne indication pour lutter contre le photovieillissement cutané, améliorer la texture et la tonicité de la peau, diminuer les rides et les ridules. Notamment les lasers ablatifs et les lasers non-ablatifs qui ont pour vocation de fabriquer du collagène, de relisser et de retarder les recours aux liftings. Les premiers provoquent une destruction des couches superficielles de l’épiderme. Ce sont des lasers de resurfaçage ou relissage. Les seconds, eux, stimulent les cellules du derme situées au-dessous de l’épiderme favorisant ainsi la surproduction de collagène. Ce sont des lasers de remodelage. La peau se retend, devient plus souple, il s’agit en quelque sorte d’un “lifting soft”.

La technique

Le resurfaçage cutané non ablatif, appelé également la photoréjuvénation est une technique qui utilise diverses énergies lumineuses dans le spectre visible et infrarouge pour stimuler la production de nouveau collagène et possiblement produire de nouvelles fibres élastiques afin de donner un aspect rajeuni à la peau photovieillie. Ces différentes sources de lumière et lasers peuvent cibler des substances telles que l’eau, l’hémoglobine et la mélanine. De nouvelles techniques (par exemple le traitement au laser fractionné) ont été conçues en vue de combler la brèche entre le resurfaçage cutané ablatif et non ablatif.

Les indications

Le remodelage "non-ablatif" est une technique laser récente "douce" proposée comme alternative au relissage dans l’atténuation des ridules et l’amélioration de la tonicité du derme. Il permet de traiter les zones les plus exposées au vieillissement cutané : visage, cou, décolleté, dos des mains et bras. Il permet également de resserrer les pores de la peau et d’affiner le grain de peau. Ce type de laser s’adresse à tous les types de peau mais est particulièrement efficace sur les peaux normales ou fines.

Le déroulement de la séance

La séance dure 15 à 20 minutes et ne nécessite pas d’anesthésie en général mais selon les appareils utilisés, on peut appliquer 1 heure avant une crème anesthésique (Emla, Anesderm). On observe un érythème transitoire (1 à 2 heures) qui sera maquillé par un écran solaire teinté. La patiente est protégée par des coques métalliques sur les yeux.

Les bénéfices

Une bonne mine quelques jours après la séance puis, à partir du troisième mois, un léger raffermissement, un grain de peau plus fin, de l’éclat et moins de ridules. Dès la 6e semaine, le derme devient plus épais grâce au développement des fibres de collagène et d’élastine.

La durée du traitement

Selon les individus, ce processus de régénération de l’épiderme est plus ou moins rapide et efficace : il faut plusieurs séances (en moyenne une séance par tranche de 10 ans d’âge) de 3 à 6 séances, espacées de 4 à 6 semaines pour obtenir une réponse significative.

Les suites

Ces techniques provoquent une stimulation du derme avec une inflammation à minima pendant quelques heures et donc l’exposition solaire le jour même est déconseillée. Tant que la peau est en voie de cicatrisation, il faut éviter tout bain et toutes activités physiques intenses et avoir un maquillage adapté.

Les effets secondaires

Le système de refroidissement de l’épiderme évite l’abrasion des couches supérieures de la peau et ainsi la formation de croûtes qui sont exceptionnelles. Les effets secondaires sont le plus souvent limités à une rougeur qui s’estompe dans les heures qui suivent la séance.

Les avantages

Les opérations laser de remodelage permettent une reprise d’activité immédiate car il n'y pas pas de chirurgie, par d'ouverture de la peau, pas d'injection et donc pas de cicatrisation.. Il y a donc moins de risques que pour le resurfaçage. Le remodelage peut être associé à d’autres techniques: injections de comblement dans les rides profondes, prescription de Vitamine A acide ou d’acides de fruits en application locale régulière, autres lasers et radiofréquence.

Les contre-indications

Une consultation préalable est obligatoire avant de dépister des éventuelles contre-indications: la grossesse, les états d’épuisement physiologique (affection générale, insomnie chronique, dépression sévère), les lésions cutanées présentes sur le site de traitement).