Accueil cabinetAccueil bureauAccueil coolsculptingAccueil salle attente

<

>

Le laser pigmentaire

Le laser est un amplificateur de lumière qui permet de résoudre efficacement de nombreux problèmes cutanés (d'origine vasculaire ou pigmentaire) et de préserver la jeunesse de la peau. Dans le traitement des taches brunes, le laser pigmentaire semble plus performant que les autres types de traitements (abrasion, peeling, crèmes dépigmentantes, azote liquide). En effet, il préserve la peau avoisinante, provoque des suites légères.

Laser pour les taches du Dr Olive dermatologue à Sèvres (92)
Laser pour les taches du Dr Olive dermatologue à Sèvres (92)

Les taches brunes

Il en existe de plusieurs sortes. Les lentigos actiniques sont des taches lisses et brunes - plus ou moins foncées - localisées essentiellement sur les zones découvertes (visage, décolleté, avant-bras, haut du dos et dos des mains). Elles apparaissent souvent après un coup de soleil important et/ou des expositions solaires répétées. On les nomme également lentigos solaires. Ces taches peuvent se rencontrer chez des personnes jeunes dès 25-30 ans.

 

Les taches brunes de "vieillesse" ou lentigos séniles sont des taches brunes et lisses qui apparaissent généralement après 40 ans sur les zones du corps soumises à un vieillissement cutané important (expositions au soleil également). Il existe d’autres types de taches pigmentaires comme les taches brunes dites "café au lait" apparaissant sur des peaux jeunes et souvent liées à un excès de mélanine.

 

Le laser est parfaitement adapté au traitement de ce type de taches souvent très nombreuses qui recouvrent en particulier les mains, les avant-bras et aussi le visage et le décolleté.

Ce qu’apporte le traitement

Le traitement consiste à détruire la mélanine responsable de ces taches grâce à la chaleur délivrée par le faisceau laser. En quelques séances, on note une amélioration rapide et très nette de ces taches. La peau recouvre son aspect antérieur, les taches disparaissent sans aucune cicatrice. Le laser est très efficace sur les taches brunes et bien délimitées, moins sur des taches plus claires et diffuses. Cette technique permet de traiter plus rapidement des taches plus nombreuses. Elle s’adresse aussi bien aux femmes qu’aux hommes.

Comment se déroule la séance

Le laser est appliqué une fraction de seconde sur chacune des taches indésirables. Les taches deviennent plus foncées puis s'éclaircissent et s'atténuent. Plus elles sont superficielles, plus elles disparaissent facilement. Cette technique ne provoque aucune conséquence particulière mis à part une peau légèrement rosée pendant les 3 heures qui suivent le soin. Avant la séance, la peau doit être nettoyée, sans crème, ni poudre, ni autobronzant. Pendant les séances, le patient porte des lunettes de protection oculaire. Après la séance, une crème cicatrisante est prescrite. Il ne faut pas s’exposer au soleil pendant le mois qui suit et mettre un écran total pendant 2 à 3 mois. Le maquillage est autorisé. Le traitement est sans douleur et provoque seulement quelques picotements.

 

Il faut prévoir 1 à 3 séances en fonction de l'étendue, la zone à traiter et la profondeur des taches. L’amélioration est nette après la première séance. Les résultats sont généralement très bons et durables.

Y a-t-il des effets indésirables ?

Les croûtelles et rougeurs générées par le traitement disparaissent rapidement.

Les recommandations

La prise en charge laser de ces lésions nécessite un diagnostic précis par votre dermatologue ainsi qu’une bonne maîtrise de l’acte laser.

Les contre-indications

La peau ne doit pas être bronzée. La patiente ne doit pas être enceinte. Et surtout, le médecin doit s’assurer qu’aucune des lésions ne présente un caractère malin (cancer de la peau en particulier). En effet, Les taches brunes que l'ont voit sur la peau ne sont pas toujours de simples lentigos et peuvent donc correspondre à d'autres lésions que seule une consultation médicale dermatologique permet de distinguer (grain de beauté, mélanome, kératoses séborrhéiques...). Le choix du dermatologue est donc important pour établir un bon diagnostic et un protocole adapté.

 

Notons que les taches pigmentaires de la grossesse, les grains de beauté, mélasma (taches brunes après exposition solaire), taches par trouble hormonal, ainsi que celles dues à une pigmentation post inflammatoire (après blessure ou piqûre par exemple) ne réagissent pas bien au laser ainsi que certains tatouages professionnels compte tenu des types de pigments ou de leurs couleurs pas toujours comptatibles avec les longueurs d’ondes des appareils.