Accueil cabinetAccueil bureauAccueil coolsculptingAccueil salle attente

<

>

Maladies infectieuses (mycoses, verrues, impetigos...)

Les maladies infectieuses sont causées par des micro-organismes pathogènes.

tels que les bactéries, les virus, les parasites ou les champignons. Ces maladies peuvent se transmettre, directement ou indirectement, d'une personne à l'autre.

Les différents types de maladies

Maladies dues à des bactéries :

- impétigo, lymphangite, furoncle, abcès, anthrax, etc.

 

Mycoses dues à des champignons :

- Herpès circiné, eczéma marginé de Hébra, mycose des ongles(oncychomycoses) et mycoses du cuir chevelu (teignes), mycoses tropicales (blastomycose, histoplasmose…), pityriasis versicolor, etc.

 

Maladies dues à des parasites:

- Ectoparasitoses (gale, poux et pédiculose du pubis "morpions", aoutât), etc.

 

Maladies dues à des virus et aux réactions cutanées aux infections virales :

- Herpès buccal (bouton de fièvre) et herpès génital, rougeole, rubéole, exanthème subit, varicelle, verrues, etc.

 

L’impetigo est l’exemple type de l’infection cutanée par une bactérie. Fréquente chez l’enfant, elle peut atteindre l’adulte. La peau est recouverte en permanence de bactéries " normales “ mais certaines peuvent se reproduire en trop grand nombre et donner une infection. Dû, le plus souvent, à un streptocoque ou à un staphylocoque, l’impétigo provoque de petites "cloques" qui se transforment en croûtes jaunâtres. Cette maladie infectieuse bénigne mais contagieuse se traite avec des antibiotiques par voie locale ou orale.

 

La mycose est une maladie de peau très fréquente, due à la multiplication de champignons (dermatophytes), sur la peau, dans les phanères, les muqueuses... La contamination se fait soit par contact direct avec un animal infecté ou une peau infectée soit par le contact avec une zone humide infectée (piscine, salle de bain etc…). Elle résulte généralement d’une cause externe (macération, irritation…) ou interne (diminution de l’immunité, diabète…). L’affection est traitée par les médicaments antifongiques et des conseils d’hygiène renforcée.

 

Les parasites sont des micro-organismes, non visible à l'œil nu comme, le sarcopte de la famille des acariens, agent de la gale interhumaine. Il se loge sous l’épiderme du sujet infesté, se déplace en formant de petits sillons visibles à l’œil nu. La vie collective et les contacts intimes répétés lui sont favorables. Le traitement est l’utilisation d’antiparasitaire par voie locale ou orale souvent nécessaire pour l’ensemble de la famille.

 

Les verrues sont des excroissances de peau causées par un virus appelé le virus du papillome humain (VPH). Elles sont courantes, sans gravité mais contagieuses. Il ne s’agit pas de cancers. Une blessure même minime favorise la pénétration du virus dans la peau et génère la verrue. On distingue trois grands types de verrues : les verrues vulgaires (doigts, orteils, genoux), plantaires (sous la plante des pieds) et plates (visage principalement). Il n’existe aucun traitement pour soigner le VPH, la cause des verrues. Le traitement vise à retirer les verrues sans laisser de cicatrice. Certaines verrues s’estompent d’elles-mêmes, c’est pourquoi des traitements forts sont rarement utilisés, sauf dans le cas de verrues plantaires où l'on peut utiliser le laser Co2.