Accueil cabinetAccueil bureauAccueil coolsculptingAccueil laserAccueil médecine esthétiqueAccueil luminaire

<

>

Maladies sexuellement transmissibles

Les MST sont des maladies infectieuses, bactériennes, virales et parasitaires qui se transmettent majoritairement au cours de rapports sexuels non protégés de façon isolée ou associée. Toutes les MST, même les plus bénignes, favorisent la transmission des autres maladies sexuellement transmises, en particulier du VIH.

Les principales MST

Les verrues génitales (ou condylomes vénériens ou crêtes de coq ou végétations vénériennes). Très fréquentes dans notre société, elles ressemblent à des verrues ordinaires et apparaissent sur les organes génitaux. Le traitement est, en revanche, souvent laborieux du fait des récidives fréquentes des lésions (azote liquide, différents traitements locaux, antiviraux, laser, etc.). Non traitées, les verrues génitales peuvent être très dangereuses, surtout pour les femmes car elles peuvent évoluer vers un cancer (col utérin, vagin, vulve, anus et, plus rarement, pénis).

 

L'herpès génital est une maladie due à un virus. Il se manifeste par des lésions (petites cloques ou petites plaies) sur les organes génitaux, récurrentes et souvent douloureuses. Des traitements efficaces existent mais aucun remède définitif.

 

Les infections à chlamydia, les plus courantes et les plus graves. Non traitées, elles peuvent se propager dans tout le corps et causer la stérilité chez l'homme et la femme en provoquant chez celle-ci la salpingite (infection des trompes).

 

La gonorrhée ou blennorragie (ou chaude-pisse) peut entraîner de graves problèmes de santé, surtout chez la femme. Elle se traduit par une inflammation du canal de l'urètre (urétrite). Elle se soigne à l’aide d’antibiotiques.

 

La syphilis est une maladie grave due à une infection bactériologique, facile à traiter à condition de la dépister précocement.

 

Les hépatites. L'hépatite B est très fréquente et passe le plus souvent inaperçue. La transmission sexuelle est la première cause d'infection par ce virus. Il existe des traitements mais ils sont lourds. L'hépatite C passe également le plus souvent inaperçue avant de provoquer des dégâts hépatiques. C'est une maladie grave. Il n'existe pas de vaccin.

 

Le sida est causé par le VIH (virus de l'immunodéficience humaine) qui affaiblit les fonctions de lutte contre l'infection. A cause de la défaillance de leur système immunitaire, les personnes atteintes succombent à des infections et des cancers. Plusieurs médicaments (AZT, DDI, DDC, etc.) existent mais ils n'apportent pas la guérison.

 

La Gale

 

Les morpions

Les symptômes

Les MST peuvent provoquer des symptômes: ulcération génitale (ou chancre) dans les deux sexes, écoulement urétral chez l'homme (ou brûlures en urinant), leucorrhées (pertes vaginales) chez la femme. Mais beaucoup de patients sont infectés et contagieux sans présenter le moindre symptôme. C'est le cas fréquemment de l'infection par le VIH, de l'hépatite B, des chlamydias et de l'herpès.

Le traitement

Il faut impérativement consulter le plus tôt possible. Le spécialiste des MST est le dermatologue-vénéréologue qui fera la différence entre ce qui est sexuellement transmis et ce qui est purement dermatologique. L'automédication est particulièrement dangereuse car elle favorise la sélection de bactéries résistantes

 

En cas de MST, tous les partenaires doivent être examinés et traités en même temps. La reprise des rapports sexuels n'est autorisée qu’à cette condition.