Traitement de la chute des cheveux par injection de PRP

Le PRP pour Plasma Riche en Plaquettes est une technique utilisée depuis de nombreuses années en médecine dont les applications en médecine esthétique ne cessent de s’étendre.

 

Le principe repose sur l’injection de plaquettes sanguines du patient qui ont une capacité démontrée de régénération des tissus grâce aux facteurs de croissance qu’elles contiennent. Le PRP permet de ralentir significativement la chute des cheveux et même relancer leur repousse par la stimulation des follicules pileux.

 

Dès la première séance d’injection de PRP on peut constater des résultats très rapidement.

Présentation du traitement

Le PRP est une technique non invasive qui consiste à injecter dans le derme des facteurs de croissance contenu dans le sang du patient. Pour traiter la chute des cheveux, on réalise ces injections au niveau du cuir chevelu sur les zones dégarnies. Ces injections vont permettre de freiner la chute des cheveux et stimuler la repousse capillaire grâce à l’action régénérative du plasma sur les bulbes des follicules pileux par l’activation de la microcirculation sanguine qui les alimente.


En plus de son efficacité démontrée, les avantages de cette technique sont multiples :

 

  • C’est une méthode naturelle car elle ne contient pas de produit externe ou chimique, il s’agit uniquement d’une injection des propres plaquettes du patient forcément biocompatible (injection autologue).
  • Le PRP convient tout aussi bien aux hommes qu’au femmes.
  • Cette technique peut également venir compléter et parfaire une greffe de cheveux en renforçant la vigueur des nouveaux follicules implantés.

Les indications du traitement

Le PRP capillaire s’adapte à tous les contextes de chutes différents :

 

  • La chute de cheveux localisée d’origine androgénétique masculine ;
  • Les alopécies diffuses plus caractéristiques des chutes de cheveux chez la femme ;
  • Le ralentissement de la repousse des cheveux avec l’âge ;
  • Les pelades ;
  • Le renforcement d’une greffe de cheveux.

La séance de PRP

Au préalable, le Dr Olive diagnostique le type de chute de cheveux, les zones touchées et la densité capillaire du patient afin de proposer un protocole personnalisé.

 

Le traitement par PRP nécessite en général 3 séances espacées d’un mois. Par la suite il est préférable d’entretenir les résultats en réalisant 1 à 2 séances les années suivantes.

La séance dure 45 minutes environ, elle est composée de 4 étapes successives :

 

Le premier temps consiste à prélever le sang du patient (un volume de 30 à 60 ml environ).

 

Le deuxième temps consiste à extraire et isoler le plasma riche en plaquettes du prélèvement sanguin. Le sang est composé de globules rouges et blanc et de plaquettes. Ce sont ces dernières qui sont utilisées pour l’injection de revitalisation car ce sont les plaquettes qui contiennent les facteurs de croissances bénéfiques à la régénération des tissus. On isole les plaquettes en plaçant le sang dans une centrifugeuse pendant 10 minutes environ.

 

Le troisième temps du traitement est l’extraction du PRP pour un volume obtenu d’environ 10 ml avec une haute concentration de facteurs de croissance. Le quatrième et derniers temps du traitement consiste à l’injection de ce PRP sur le cuir chevelu. Les injections ne sont pas douloureuses car le Dr Olive utilise le pistolet de mésothérapie U225 qui ne nécessite aucune anesthésie locale. Les injections ciblent précisément les zones de chute.

Les résultats du traitement

Les injections de PRP obtiennent de bons taux de satisfaction des patients. On constate rapidement un ralentissement de la chute des cheveux et une amélioration générale de la qualité des cheveux. En général on constate une revitalisation de 15 à 30% du nombre de cheveux par cm3 sur les zones traitées. Un contrôle par trichoscopie permet de valider les résultats.


Selon la réponse au traitement de chaque patient, on peut constater une diminution significative de la chute des cheveux dès la première séance mais il faut compter au moins deux séances pour constater un phénomène de repousse capillaire durable.


Les résultats sont efficaces sur le long terme à condition de renouveler les séances une à deux fois par an pour maintenir le processus.


Les injections de PRP dans le cuir chevelu ne permettent pas de guérir d’une calvitie d’origine androgénétique chez les hommes, car les cheveux tombent à cause d’une prédisposition génétique. Néanmoins en cas de calvitie modérée, un traitement par PRP va permettre de ralentir significativement le phénomène et même de redensifier l’aspect de la chevelure.
Le PRP est aussi conseillé en soins post greffe capillaire car il permet de fortifier les nouveaux implants souvent fragiles et d’optimiser le résultat de l’intervention.

Les suites et les contre-indications d’un traitement par PRP

De part ses caractéristiques autologues, le PRP est un traitement sans danger qui ne présente pas de suites particulières. Seules quelques rougeurs peuvent apparaître aux points d’injections mais elles disparaîtront rapidement sous 24 h. Le recours aux teintures sur les cheveux est déconseillé pendant 48h après les injections.
Par principe de précaution il est contre-indiqué aux femmes enceintes.


Certaines maladies et affection contre-indiquent également le traitement, il s’agit notamment du diabète, de certaines maladies de peau ou des inflammations cutanées localisées sur la zone à traiter.

Traiter la chute des cheveux par PRP | Dr Olive à Sèvres (92)